L’importance des eaux usées domestiques

L’eau est la source de la vie et c’est l’un des éléments les plus utilisés dans le cadre domestique et au quotidien. Après son utilisation, elle est souillée et va comporter aussi bien des matières organiques que minérales venant de son usage. Dans ce cas, elle sera appelée « eau usée ».

Les eaux usées domestiques : contenant et possibilité d’épuration

C’est son usage qui transforme une eau potable en eau usée. En ce qui concerne la cuisine, les eaux souillées seront surtout causées par les débris alimentaires, graisseux et venant des détergents. Les restes des saletés, des savons, des détergents et des matières organiques forment les eaux usées des lavages et des toilettes. Elles sont surtout formées de l’azote qui se transforme progressivement en substances dangereuses.

Auparavant, les eaux, après utilisation, étaient conduites directement dans la nature, après être passées dans les égouts. Mais il a été constaté que cela a eu des impacts néfastes sur l’environnement et une solution a été trouvée pour éviter des problèmes de cette sorte : l’épuration de l’eau. Dans ce cas, après les nombreuses réactions chimiques, biologiques et les cycles, les eaux usées domestiques peuvent donc être réutilisées, mais c’est plus facile dans une propriété que dans une location. C’est ce qui permet de rendre inépuisables les ressources en eau et toujours améliorer l’effort planétaire dans la préservation de l’environnement.

Règlements et traitement des eaux usés domestiques

Avec l’assainissement des eaux usées, il y a plus de protection de la santé et de considération de la salubrité collective. Il est en est de même pour l’environnement, contre les mauvaises conséquences des circulations des eaux usées domestiques. Souvent, l’assainissement est mené en communauté, mais s’il s’agit d’un foyer de campagne, il sera individuel. Les communes prennent en charge le traitement collectif des eaux sur leur secteur et la supervision pour le traitement individuel.

Du fait de l’importance de l’assainissement pour l’environnement et le bien-être communautaire, les règlementations françaises ne sont pas les seules en vigueur, il y a également les dispositions européennes. Ces dernières sont énoncées dans la directive européenne du 21 mai 1991 et forment les règles minimales communautaires sur le sujet.

Pour l’assainissement individuel, un financement est obtenu seulement dans certains travaux de réhabilitation groupés et pour des équipements ayant un risque sanitaire et/ou environnemental certain.

Les alternatives possibles

Une grande partie des techniques utilisées dans le cadre de l’épuration d’eaux usées domestiques dans l’immobilier est assez ancienne et encore mal maîtrisée. Mais des innovations commencent aujourd’hui à se déployer, empreintes de professionnalisme et comprenant de nombreux équipements performants.

Mais il est à noter qu’il y a aussi des installations simples et plus anciennes qui sont très efficaces. C’est par exemple le cas de l’épuration par filtres plantés.

Cette technique est surtout destinée aux petites communes. Son efficacité vient des substances sur lesquels les filtres sont plantés, en ne citant que l’azote Kjeldahl et le carbone. Mais certains dysfonctionnements ont été révélés par ceux qui ont déjà utilisé le système. Cela a poussé à la nécessité d’émettre des recommandations et des avertissements nécessaires à son emploi.

Tagged with:     ,

About the author /


Related Articles