Voitures autonomes : le conflit entre Google et Uber s’envenime

waymo voiture

La bataille prend de l’ampleur entre les différents acteurs, entre alliance contre Tesla, procès entre Google et Uber pour vol de technologie, mais aussi débauchage d’ingénieurs…

Évolution des essais

Après différents accidents, les tests continuent pour les sociétés qui ont l’autorisation d’en faire en Californie. En effet, pour pouvoir tester une automobile autonome, il est obligatoire de transmettre au département des Transports les résultats de ces essais, en particulier le nombre d’intervention humaine lorsque le véhicule était sur les routes.

Cette donnée permet à l’État de Californie, mais aussi aux différents acteurs l’état d’avancement du pilote automatique et donc la fiabilité globale de ce dernier.

Le taux de « désengagement » est plus ou moins important en fonction des interventions humaines effectuées pour enclencher urgence les freins ou modifier la direction du véhicule quand le pilote automatique est en fonction.

La filiale d’Alphabet Waymo a réalisée de nombreux tests et a donc fait plus de route avec ses voitures autonomes que son concurrent Uber. Sur l’an passé, ces automobiles ont fait 1 023 million de kilomètres guidées par le pilotage automatique. Durant ce laps de temps, on recense que 124 interventions humaines. Les ingénieurs de Google sont donc intervenu une fois tous les 8 252 kilomètres, ce qui offre un bilan 5 128 fois meilleur qu’Uber !

https://www.idgarages.com/climatisation/

Les différents constructeurs ont des bilans plus mitigés : BMW a un désengagement sur 1 026 kilomètres parcourus alors que que Nissan 28 pour 6 596 kilomètres. Il faudra donc attendre que les voitures fassent plus de kilomètres avant d’avoir assez de recule pour effectuer des comparaisons.

About the author /


J'aime voyager, lire et je dois bien l'avouer, geeker de temps en temps !